kougelhof 

    Je me suis retrouvée par hasard en possession d'un moule à kouglof, il fallait bien que je l’utilises non !  Je crois que sans ça je n’en aurais jamais cuisiné !

Je ne regrette pas ! Je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus difficile, effectivement il faut avoir du temps à passer à la maison pour surveiller les différents temps de repos !  Si vous avez un bon robot (la machine à pain n’est pas très efficace pour la dernière étape de pétrissage) c’est un jeu d’enfant. La brioche est croustillante sur le dessus et moelleuse à l'intérieur, un délice! Je dois vous avouer que je n'ai jamais mangé de kougelhof difficile donc d'être objective! 

N’ayant jamais réalisé ce dessert avant, je me suis inspirée de la recette du site marmiton (le kougelhopf sucré (Alsace))

Le kougelhof, kouglof, kugelhof, kugelopf ou encre kugelhopf est une brioche dont la paternité est revendiquée par l’alsace, l’Autriche, le sud de l’Allemagne et la république Tchèque, chacune de ces régions ou pays à sa propre recette.

« Il existe à Ribeauvillé une légende qui prétend que cette pâtisserie fut confectionnée pour la première fois par les Rois Mages pour remercier un pâtissier local du nom de Kugel de son hospitalité, et que la forme est celle de leurs turbans. Marie-Antoinette aurait mis à la mode à la cour de France ce gâteau populaire en Autriche. Ce pays a d'ailleurs choisi le kouglof pour le représenter au Café Europe, activité de la Journée de l'Europe 2006.

L'origine du mot viendrait de Gugelhupf (Gugel signifiant cagoule chaperon en Français à la mode au moyen âge en Allemagne et Hupfvenant peut être de Heffe signifiant levure) Certains pensent que la transition vient du mot Kugelhut kugel signifiant boule et hut chapeau qui était le chapeau des parlementaires de Strasbourg à l'époque »  source : Wikipédia.

 


 

INGREDIENTS :

  • 100 ml de lait tiède + 100ml de lait tiède
  • 1cs de levure de boulanger ou 25g de levure de bière fraîche ( j'ai utilisé de la levure de boulanger) 
  • 500g de farine
  • 75g de sucre en poudre plus 1cs
  • 3 œufs 
  • 1 grosse pincée de sel
  • 150g de beurre mou coupé en dés
  • 100g de noix de coco râpée
  • 150g de raisins secs
  • 2cs de rhum
  • Du sucre glace

 

REALISATION :

    A l’avance réhydrater les raisins secs, dès la veille si vous le souhaitez, pour se faire, faite les tremper dans un peu d’eau et de rhum (2cs).

    Préparer le Levain: mélanger la levure à 100ml de lait tiède, lorsque la levure est complètement dissoute  ajouter 2cs de farine (prélevées dans les 500g) et 1cs de sucre (le sucre favorise l’action de la levure). Laisser reposer recouvert d’un linge jusqu’à ce que le levain double de volume)

P1080665  P1080667

 

    Pendant que le levain repose, préparer la pâte en mélangeant les 100ml de lait restant, les œufs, le sel, le sucre, la farine, la noix de coco. Pétrir au robot ou à la main pendant 15 min, vous obtiendrez une pâte ferme.

    Ajouter le beurre et continuer de pétrir. Pour terminer ajouter le levain et pétrir fermement jusqu’à ce que la pâte soit homogène élastique et qu’elle se décolle facilement des bords. A cette étape si votre robot n’est pas suffisamment puissant il pourra être nécessaire de terminer le travail à la main. Votre pâte est alors souple et très aérée.

P1080666  P1080668

P1080669

 

    Recouvrir d’un linge et laisser gonfler pendant 1h. Égoutter les raisins.

P1080670

 

    Une fois la pâte reposée pétrir à la main pour chasser le gaz et incorporer les raisins.

    Beurrer abondamment le moule à kougelhof, et garnir le moule de façon homogène laisser monter le gâteau dans un endroit chaux, idéalement votre four ou s’il est assez grand votre micro-onde, avec un bol d’eau bouillante. Si les conditions sont bonnes votre kougelhof va rapidement gonfler. Une fois que la pâte a atteint le bord du moule faire cuire 50 min à 200°c four préchauffé. Si votre four est programmable utilisez le programme brioche et mettre le kougelhof en bas du four.  Attention en manipulant la brioche avant la cuisson de ne pas le faire retomber, si cela vous arrive pas de panique remettez le à gonfler quelques minutes, si vous utilisez un moule en silicone, mettez une petite plaque en dessous pour plus de stabilité.

P1080671  P1080672

 

Si la brioche colore trop vite recouvrez-la de papier sulfurisé (j'ai du le faire aprés 10 min de cuisson)


Le 8 juin 2012

    Depuis la publication de cet article j’ai voulu essayer une façon plus rapide et plus facile de réaliser ce gâteau, ainsi en utilisant un robot ou une machine à pain un peu différemment vous gagnerez du temps et le résultat est identique.

 

 

 

    Procéder comme précédemment pour réhydrater les raisins et réaliser le levain.  Ensuite vous aller incorporer la noix de coco et le sel à la farine. Dans le bol du robot ajouter dans l’ordre : lait, œufs, beurre, sucre, levain (que vous aurez bien sur laissé doubler de volume  comme précédemment) la farine/sel/coco. Lancer le pétrissage quelques  minutes arrêter lorsque la pâte est homogène, couvrir et laisser monter 15 à 30 min. Incorporer les raisins bien égoutté et lancer le pétrissage jusqu’à ce que la pâte se décolle des bords  de la cuve, la pâte est molle est souple. Verser dans le moule et suivre les instructions de la recette de départ.